Philosophie - SMASH & l'Art

"Aux yeux du caractère destructeur rien n’est durable. C’est pour cette raison précisément qu’il voit partout des chemins. Là où d’autres butent sur des murs ou des montagnes, il voit encore un chemin.”

Walter Benjamin (1892-1940)

Cogito ergo sum
Avec ce raisonnement René Descartes aura marqué un tournant dans l'histoire de la philosophie et de la façon dont nous percevons notre existence en tant qu'individus. La prise de conscience de l'art, depuis sa création jusqu'à aujourd'hui, a été une des qualités positives et précieuses qui nous différentient des autres êtres vivants qui peuplent la planète. L'être humain se différencie peu des autres formes de vie dans la subsistance basique, vitale et sociale, mais au contraire sur l'expression ou l'impression que les humains peuvent générer, capturer ou reproduire; cette expression constitue une vertu qui nous fait sentir, communiquer et, donc, être conscient de notre entourage.

Ars subtilior
Les manifestations musicales d'héritage classique sont parmi les quelques dispositifs de transmission orale qui existent aujourd'hui sur la capacité de réflexion de l'être humain. Les créateurs actuels, héritiers de la tradition, continuent le dialogue transgresseur historique avec les époques afin de créer un art enlacé avec la société et son histoire, mais aussi visionnaire d'une Nouvelle Manière, celle-ci étant une assise noble et unificatrice pour la structure sociale.

La musique est génératrice de beauté dialectique: celle d'un langage qui n'est pas une langue qui peut être maîtrisée et comprise; un langage qui n'appartient à personne; un langage dans lequel une seule nuance a une infinité d'interprétations; un langage qui nous dévoile l'indétermination de la vie.

SMASH a été créé dans le but de transmettre la réflexion des créateurs actuels: un dispositif de communication entre la voix de l’individu générateur-créatif et la société, offrant un élément social ouvert à l'échange, qui vise l'art dans son aspect musical, et fasse partie d'une vie en plénitude.

Circus Maximus 

Tout au long de l'histoire, des produits ont été créés pour le divertissement et le plaisir, à l'aide de grands moyens de diffusion, afin d'aborder la société d’une manière rapide et directe.

La production massive d’objets qui ne générent pas une réelle satisfaction devient corrosive au comportement de la société, limitant ou éliminant brusquement la réflexion et donc conduisant à une communication sociale érodée.

L’acharnement d’installer ces produits dans notre environnement ces derniers temps, menace une disparition soudaine ou une ségrégation des beaux-arts. L'absence de moyens de distribution des beaux-arts au sein de nos sociétés, ainsi que la non-coordination et ignorance argumentaire des événements culturels, incitent leur disparition face à l'industrie du divertissement.

(u)topia?
Au XXIe siècle, la possibilité d'une nouvelle renaissance des arts à travers des structures externes voit le jour; responsables et éloignées des préoccupations politiques, celles-ci peuvent rétablir la culture du patronage et de ce fait impliquer l'État pour contribuer à la diffusion et la protection contre la méconnaissance; une méconnaissance qui a envahie une société mélancolique qui vit dans le lointain du temps passé, à l’égard d’un avenir incertain et soumise à une consommation immédiate.

De telles structures sont obligées non seulement de produire une qualité exemplaire avec leurs capacités artistiques, mais doivent aussi connaître de près les problèmes auxquels les arts doivent faire face; étant ainsi conscientes des secteurs où il faut agir pour créer un véritable impact artistique dans la société.

SMASH est une structure artistique qui a toutes ces compétences et connaissances. Nous croyons et pensons nécessaire d'apporter des actions efficaces avec des stratégies adaptées à notre temps, et faire renaître une plus grande réflexion sur la vie, créant ainsi des voies vers une Nouvelle Manière artistique-sociale.